Mémoire déposé à la commission parlementaire intitulée « Vers une nouvelle politique en matière d’immigration, de diversité et d’inclusion ».

Communiqué de presse

Sainte-Marie, le 17 février 2015 – CAIDI Beauce-Nord s’est joint au Tremplin, Centre pour personnes immigrantes et leurs familles, de Lévis qui a mobilisé le Regroupement des intervenants en immigration de Chaudière-Appalaches (RIICA) et coordonné un comité de travail afin de déposer, le 9 février dernier, un mémoire à la Commission des relations avec les citoyens. Le mémoire émet des observations, des conclusions et des recommandations sur les documents intitulés « Vers une nouvelle politique québécoise en matière d’immigration, de diversité et d’inclusion » et faisant l’objet de la commission parlementaire.

Les lignes directrices du mémoire sont, d’une part, la nécessité de reconnaître le caractère essentiel du partenariat du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) avec les organismes communautaires responsables de l’accueil et de l’intégration des personnes immigrantes sur le territoire, et d’autre part, la nécessité de mettre fin au désengagement financier de l’État quant à l’intégration des personnes immigrantes.

« Entre 2006 et 2011, la population immigrante de Chaudière-Appalaches a augmenté de 21 %, alors que le financement alloué par le MIDI pour l’intégration des personnes immigrantes est retombé cette année à son niveau le plus bas depuis 2010. C’est près de 175 000 $ qui ont été retirés de la région en 2013-2014, soit 40 % du financement. La pression s’en fait donc ressentir très fortement sur nos services, et par conséquent sur la population d’origine immigrante qui en subit les impacts », souligne Guillaume Boivin, coordonnateur du Tremplin. « Pour le territoire de Beauce-Nord, la clientèle immigrante de CAIDI a augmenté de 67 % en 5 ans » mentionne Mme Lucie Langevin, coordonnatrice pour CAIDI Beauce-Nord.

En Chaudière-Appalaches, les organismes du RIICA sont des acteurs de premier plan dans le soutien à l’installation et à l’intégration des personnes immigrantes. Sur le terrain, ce sont les organismes d’accueil et d’intégration qui seront responsables de l’opérationnalisation des choix stratégiques proposés dans le projet de nouvelle politique du MIDI. Dans notre région, les organismes du RIICA jouent un rôle pivot dans la coordination et l’exécution des actions concertées visant l’atteinte des objectifs inhérents aux enjeux qui y sont énoncés. Il importe donc de mettre en place des mesures rapides, concrètes et récurrentes afin maintenir les ressources et l’expertise développées dans la région.

Le mémoire déposé par le RIICA adresse 14 recommandations au MIDI. Les organismes du RIICA souhaitent que ces recommandations soient prises en considération dans la poursuite des travaux.

Le mémoire est rendu public sur le lien suivant :

http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/CRC/mandats/Mandat-26361/memoires-deposes.html.

 

– 30 –

Posted in Nouvelles on février 18, 2015.