Des entreprises de la Nouvelle-Beauce s’intéressent à l’embauche d’employés immigrants

 

Le 26 mars dernier, 40 participants ont assisté à Sainte- Maire, à un déjeuner-conférence ayant pour thème, l’embauche et l’intégration d’employés immigrants : une démarche gagnante pour votre entreprise. Cette activité est une initiative de la table de concertation immigration Nouvelle-Beauce (TCINB) faite en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) et le Comité d’Accueil et d’Intégration des Immigrants (CAIDI) Beauce-Nord.

Engager, intégrer et gérer des équipes multiethniques posent-ils vraiment des défis particuliers ? Comment repérer et prévenir les malentendus culturels? Comment agir comme employeur afin d’intégrer, et surtout retenir, tous les équipiers? Autant de questions qui furent abordées avec des exemples concrets afin d’être plus efficace dans un contexte de travail interculturel.

L’activité a débuté d’abord par l’intervention de quatre membres de la table de concertation. Ceux-ci ont présenté sommairement, les services disponibles aux employeurs en matière de recrutement et d’intégration de main-d’oeuvre immigrante auprès d’Emploi-Québec, du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC), d’Intégration communautaire des immigrants (ICI) et de CAIDI Beauce-Nord.

La conférencière, madame Guadalupe Vento, a su capter l’attention de l’auditoire en apportant des réflexions et des suggestion d’approches pour le bénéfice des employeurs.

Son approche a permis de prendre conscience des chocs culturels : des nôtres et celles des personnes immigrantes par des exemples qui ont fait sourire. Elle a insisté sur l’importance de créer un lien de confiance avec la personne immigrante afin de susciter sa collaboration tout en soulignant l’importance pour l’employeur d’identifier clairement les attentes de l’organisation afin d’éviter des conflits et maintenir une gestion équitable de l’ensemble du personnel. Trois règles de base ont été présentées, soit :

·Gérer de façon équitable tous les employés ;

·Tenir compte de son propre choc culturel en tant qu’employeur ;

·Durant un problème qui implique un employé immigrant, cibler le comportement précis de l’employé qui pose problème et éviter de généraliser.

Également, madame Line Breton, VP ressources humaines chez Aliments Breton Foods Canada inc. a partagé son expérience dans l’embauche de travailleurs immigrants depuis une quinzaine d’années.

Avant de clore l’activité, un représentant de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin a souligné que plus d’une vingtaine d’étudiants étrangers seront finissants au cours des prochains mois et ceux-ci recherchent un emploi dans différents domaines (mécanique industrielle de construction et d’entretien, mécanique automobile,dessin industriel, soudage-montage, assistance aux personnes à domicile, comptabilité,fabrication de structure métallique, opération d’équipement de production, technique d’usinage, vente-conseil ainsi qu’en secrétariat).

 

 

Posted in Nouvelles on mars 28, 2013.